Exercice : Trajet journalier

Il s’agit d’observer une étape répétitive de notre vie. Le trajet pour aller au boulot. Si c’est à pied c’est bien, mais en moto, en voiture, en bus, en métro , peu importe.

On va prendre le temps de regarder autour de soi. Rien de plus.

A chaque fois, vous allez vous apercevoir que la machine à bla bla se met en marche instantanément (bla bla bla et au travail, y’a ça, et il faut que je fasse ça bla bla bla). Laissez passer ces pensées là, et reportez votre attention sur ce qui vous entoure.

Vous pouvez regarder :
- La nature qui vous entoure (il y a toujours des arbres, des plantes, des oiseaux, le ciel ! depuis combien de temps n’avez vous pas pris le temps de regarder le ciel pendant un embouteillage?)
- Les gens. C’est fascinant de regarder les gens qui nous entourent. Ca aussi c’est marrant dans le métro ou dans les embouteillages.
- Les couleurs, les sons, les odeurs.

A chaque fois que vous regardez quelque chose, la machine à bla bla se met en marche et donne un avis ou enchaine sur un truc virtuel. Laissez passer et n’y portez pas attention. Ramenez simplement votre attention sur ce qui vous entoure directement et laissez les bla bla passer.

exemple :
- Quelqu’un passe. (bla bla : oula il est comme ci, comme ça, c’est bien , c’est mal etc..; on laisse passer et on se contente de regarder.)
- Un arbre (bla bla : ce week-end je dois jardiner : on laisse passer.)
- Une pub pour un truc (ah c’est vrai que c’est bien ça , je vais en acheter un : hop on laisse passer.)

Essayez de faire ça tous les jours, en redécouvrant le trajet chaque jour comme si c’était la première fois.
Laissez la machine à bla bla en second plan. Dès qu’elle part, vous laissez passer les pensées.

Voyez ensuite sur quel temps réel de trajet vous avez été en train de regarder la réalité et combien de temps vous avez passé en bla bla qui n’ont rien à voir, sans même regarder autour de vous. Voyez avec quelle vitesse vous jugez et partez sur des considérations qui n’ont rien à voir avec chaque chose que vous voyez. Vous verrez que c’est saisissant.

Inutile de forcer, laissez faire ce qui vient comme ça vient.
Le but est de s’observer et d’observer l’extérieur sans jugement et sans attente.

***
explication: sortir de l’hypnose mentale.
***
Le but de l’exercice  est de soulever différents points:
- Faire prendre conscience que nous ne sommes jamais présents là où nous sommes, mais toujours en ‘fuite mentale’ vers un ailleurs ou dans l’extrapolation de ce que nous voyons. C’en est au point de l’hypnose constante. C’est ça que veut dire le terme ‘dormir’. Les gens moyens dorment et rêvent constamment sous hypnose de leur mental.
- Réaliser à quel point il est difficile, voire impossible au départ, d’apaiser le mental et de l’empêcher de s’emballer même quand on a conscience de ce fait.
- Entrapercevoir à quel point nos réactions et ce que nous voyons sont rendus stéréotypés et sans intérêt par lui et à quel point il fonctionne sur un mode de peur personnel et pas de perception objective.
- Comprendre ce que veut dire la ‘saisie’ du mental. Quand on regarde quelque chose ou qu’on fait quoi que ce soit, il s’en ‘saisit’ immédiatement en émettant un flot incessant d’avis, en bloquant nos actions et en stéréotypant nos réactions.

Les avantages.

Cet exercice est en fait une pratique de méditation en mouvement.

- Elle permet de pratiquer au quotidien pendant un trajet incompressible qui ne sert à rien (au niveau mental). Donc, même des gens très occupés peuvent trouver le temps de pratiquer.
- Ceux qui ont une pratique assise, vont s’apercevoir à quel point elle devient facile et s’améliore quand on a travaillé un temps la méditation en marche.

Les obstacles:

C’est très pénible à maintenir plus de quelques minutes au début. Simplement parce qu’il existe plein d’obstacles inconscients. Donc, il faut y revenir sans arrêt.

- Très dur à maintenir pour le débutant, on veut toujours revenir à une pensée au départ. (peur des autres, peur de l’extérieur, peur du vide intérieur , des peurs il y en a un paquet, et le débutant n’a pas conscience que c’est la peur qui le ramène à la pensée …)
- On peut entrer dans un vide détaché et sans intérêt : on est mis face à son manque d’enracinement et à notre propre coupure de la vie. Celle que le mental fiévreux sert précisément à fuir. Dans ce cas remercier le divin de s’en occuper et ne plus s’en soucier (pour lâcher cette fameuse saisie mentale justement!).*

On va s’apercevoir que le mental a forcément besoin de s’accrocher à quelque chose. Nous verrons plus tard quelques points d’attache à lui fournir pour une pratique de base à plus avancée.

PS:
Il ne s’agit pas de forcer quoi que ce soit, mais faire tranquillement comme on peut, un petit peu chaque jour.
Sans avoir écarté un minimum cette saisie constante, toutes les autres pratiques restent illusoires et sans effet.
Au pire, elles conduisent à une auto illusion, puisqu’elles vont être récupérées par le mental systématiquement, et lui, va accorder les choses à sa névrose et à ses peurs.

 

http://espritdelaforet.over-blog.com/article-marcher-et-jouer-pour-se-restructurer-97891893.html

Publié dans : Non classés | le 28 janvier, 2014 |Commentaires fermés

AUGMENTER SON TAUX VIBRATOIRE

Qu’est-ce que le taux vibratoire ?

Avant de comprendre ce qu’est le taux vibratoire, il importe de revenir sur la célèbre phrase : « tout est énergie » ou « tout est vibration ». En effet, nous sommes constitués d’énergie et tout ce qui nous entoure l’est aussi : les animaux, les végétaux, les minéraux, les lieux et même les objets !

Cette énergie peut être mesurée de différentes manières. Le plus simple – et sans doute le plus courant – étant d’utiliser un pendule. Le résultat ainsi obtenu indique le taux vibratoire et se mesure en Unités Bovis (UB). Chacun étant bien entendu différent, nous avons tous notre propre taux vibratoire qui peut varier selon notre état du moment (santé, humeur, émotions…etc.)

 

cadranrad2

Beaucoup s’entendent à dire que le taux vibratoire « normal » d’un être humain oscille entre 6000 et 9000 UB. Pour avoir fait quelques expériences avec des amis afin de déterminer le taux vibratoire de certains objets ou lieux, je peux affirmer que les résultats obtenus varient d’une personne à l’autre.

Ceci s’explique peut-être par le fait que nous percevons le taux vibratoire des autres personnes ou choses à partir du nôtre. Quoiqu’il en soit, une expérience sur des boîtes contenant des objets dont on ignorait tout a pu toutefois démontrer que chacun d’entre nous trouvait les mêmes variations : autrement dit nous avons tous trouvé quel était l’objet qui avait le plus faible taux vibratoire, le plus élevé…etc.

Ceci nous montre que les chiffres n’ont pas une réelle importance. Ce qui est intéressant, c’est de mesurer l’évolution d’un taux à différents moments pour vérifier si celui-ci est en hausse ou en baisse.

Pourquoi augmenter son taux vibratoire ?

* Offre la meilleure protection contre les basses vibrations (énergies indésirables)
* Nous maintient en bonne santé et nous aide à nous sentir bien
* Contribue à notre bien-être sur tous les plans (physiques, psychiques, émotionnels, spirituels…), nous permettant d’accueillir bonheur et joie de vivre
* Nous permet d’accéder à des états de calme et de paix intérieure
* Participe à la libération facile et rapide de toutes les énergies qui ne vous conviennent plus
* Nous relie à notre guide intérieur pour trouver notre chemin et nous diriger vers ce qui va nous rendre plus heureux
* Nous aide à attirer et à manifester rapidement tout ce que l’on souhaite
* Facilite la connexion avec notre âme, nous permettant d’entrer en contact avec elle
* Augmente la magie dans notre vie (chance, synchronicités…)

Comment augmenter son taux vibratoire ?

► Rire
Regarder des comédies, des spectacles comiques…
Pratiquer le yoga du rire

► Sourire
Le sourire porte aussi en lui de très bonnes vibrations
Prendre l’habitude d’ajouter un sourire à tout ce que nous faisons

► Chanter
Chanter une chanson que nous aimons, qui nous apaise, nous met du baume au cœur ou qui nous donne envie de danser

► Bouger
Bouger permet de faire circuler l’énergie de notre corps et d’évacuer les tensions tant physiques que psychologiques
Marcher, danser, pédaler ! Faire du jogging, de la gymnastique, du yoga, du qi-gong…etc
Trouver une manière de bouger qui nous plaise afin de la pratiquer dans la bonne humeur et d’amplifier considérablement l’augmentation de notre taux vibratoire

► Écrire
Écrire chaque jour, 3 raisons qui font que nous sommes heureux, 3 choses pour lesquelles nous éprouvons de la gratitude
Lister ses qualités, ses compétences (aide à reconnaître sa propre valeur et à augmenter l’estime de soi)

► Faire ce que l’on aime et/ou ce qui nous détend
D’une manière générale, lorsque l’on prend plaisir à faire quelque chose ou que l’on se sent détendu, notre taux vibratoire s’élève !
Faire des activités dans lesquelles nous sommes à l’aise nous permet de prendre davantage confiance en nous. Or la confiance en soi est aussi un facteur important pour l’augmentation du taux vibratoire
S’amuser, se faire plaisir !

► Agir
Lorsqu’on hésite à faire quelque chose, c’est qu’une peur (= basse vibration) nous freine ; pour la faire disparaître, agir est le meilleur remède
Le moindre petit geste peut engendrer de grands changements !

► Entrer en contact avec Mère Nature
S’émerveiller devant tout ce que la nature nous offre
L’observer avec attention, amour, respect, bienveillance…
L’écouter (le chant des oiseaux, le vent dans les arbres…etc)
Sentir ses odeurs (parfum des fleurs, de l’herbe après la pluie…etc)

► Manger sainement
Privilégier une alimentation vivante (fruits, crudités…) et de préférence biologique
Éviter la viande qui conserve les mémoires de l’animal, notamment les peurs qu’il a ressenti lors de l’abattage. Ces énergies négatives pénètrent ses chairs, y restent inscrites (même après cuisson) et sont ensuite absorbées dans votre organisme lors du repas.

► Voir le positif en toutes choses
Quelques soient les situations que l’on rencontre, garder à l’esprit que tout arrive toujours pour notre bien et que nous sommes les créateurs de ces événements
Prendre conscience que tout ce qui nous semble tragique est là pour nous permettre de grandir et qu’en acceptant la situation, nous gardons les idées plus claires pour accueillir le positif à venir

► Prononcer des affirmations positives
« Je suis bien », « je suis heureux », « je suis zen »…etc.
« La vie est belle », « tout est parfait »…etc.

► Avoir de la gratitude
Être reconnaissant pour tout ce que nous sommes et tout ce que nous avons
Remercier chaque jour pour notre chance permet de focaliser notre esprit sur ce que nous avons et donc de créer plus de chance dans notre vie et de réaliser plus de souhaits

► S’aimer
S’aimer de toutes les façons possibles : se respecter, s’écouter (écouter son cœur plutôt que son mental), se remercier, se féliciter, se faire plaisir…etc
Apprécier son reflet dans le miroir, se sourire

► Respirer consciemment et profondément
La respiration consciente aide à rétablir la circulation de notre énergie vitale

► Méditer
Prendre conscience que l’on devient et que l’on obtient ce sur quoi l’on médite

► Prononcer le son OM / AUM
Le son OM est le son originel et universel
Il émet une vibration très puissante qui peut nous aider sur notre chemin de guérison et de paix intérieure.

► Demander à son âme, à l’Univers, à Dieu, à la Lumière, à l’Energie divine, à son ange gardien, à la Flamme Violette…etc

Quelque soient nos croyances, nous pouvons demander de l’aide aux mondes invisibles en émettant le souhait qu’ils nous purifient, qu’ils nous rechargent ou simplement qu’ils augmentent notre taux vibratoire.

► Se rendre dans un haut-lieu énergétique

=> Pour maintenir un taux vibratoire correct, il est important que celui de notre lieu de vie le soit aussi. En effet, si notre habitat contient des vibrations basses, il contribuera à la diminution de notre propre taux vibratoire. En cas de doute, faire appel à un géobiologue.

 

http://www.energie-sante.net/fr/TR0191_le-changement-vibratoire.php

 

TR0191_dimensions-vibratoires

Publié dans : Non classés | le 28 janvier, 2014 |Commentaires fermés

Tirage réel vs Tirages en ligne

image_9696.gif

Nombreux sont les sites qui vous proposent des tirages en ligne gratuits. La tentation est grande de « Tiens, je vais essayer, pour voir ce que ça donne… »

Dans le meilleur des cas, quand vous cliquez, un petit random se met en place. Mais un random, qu’est-ce que c’est ?

C’est une instruction « pseudo-aléatoire ».

Même si vous pensez bien votre question, même si vous cliquez quand vous le sentez, c’est l’ordinateur qui choisit. Et je parle ici du meilleur des cas. Il n’y a pas vraiment de « choix », plus de synchronicité.

 

Quand on fait une consulation en réel, on mélange les cartes, puis on choisit les lames qui nous attirent. Le dialogue avec les Tarots commence là.

D’ailleurs, si vous faites déjà des consultations, vous savez que certaines personnes prennent du temps pour choisir leurs lames, d’autres les déplacent, d’autres encore vont les pointer du doigt…

Certaines personnes vont prendre les lames qui se présentent les plus droites ou encore aller chercher celles qui sont « cachées » recouvertes par les autres.

C’est un processus qui peut paraître vain, mais pour moi, c’est un rituel pour ce qui va arriver par la suite, c’est à dire : la découverte des réponses du Tarot.

C’est une entrée en matière, l’accession à cette « autre chose » de plus grand  qui va répondre.

Mais, bien sùr, je me peux me tromper !

Cher lecteur inconnu, chère lectrice inconnue, si d’aventure  un tirage en ligne automatique vous a révélé votre avenir, je vous en prie : partagez !

 

 

Publié dans : Tarots | le 23 janvier, 2014 |Commentaires fermés

Peut-on SE tirer les cartes ?

 

tarot_de_la_felicite

Je vois souvent sur les forum, des élèves en tarologie poser cette question, ou se faire faire des interprétations par d’autres élèves.

On peut se tirer les cartes, pour une fois, le cordonnier est le mieux chaussé.

 

Certains disent : « je ne suis pas assez détaché ».

Pourquoi ? La lecture des Tarots est une traduction. C’est une lecture de symboles mis les uns avec les autres et suivant des situations bien précises : passé, présent, avenir, le consultant, ce qu’il a en face de lui etc…

Si vous faites attention au sens de lecture, à l’exploration des actions et des conséquences, si vous faites votre recherche au plus près du langage des Tarots, vous êtes détaché. Vous êtes dans la traduction, dans l’interprétation et le dialogue Tarot/consultant est le vôtre. Il n’y a que ça qui change.

Plus vous avancerez dans la connaissance des Tarots, plus le message sera direct, c’est le seul inconvénient, je dirai, à une « auto-consultation ».

 

Certains disent : « ça me fatigue beaucoup ».

Là, il faut être très attentif, lire les Tarots ne fatigue pas. Au delà de l’acte lui-même, de la magie, du pourquoi cela fonctionne, faire une consultation c’est : traduire et mettre en mot une langue étrangère. Ce n’est pas quelque chose qui fatigue… et je dirai même : au contraire !

Si vous êtes fatigué, c’est que quelque chose se passe mal.

 

Notez, datez, re-lisez.

Oui, je sais, c’est difficile, mais tout est dans ce titre. Si malgré tout, vous avez du mal à vous faire une consultation, tirez vos cartes, notez-les et… laissez passer plusieurs jours.

Ne refaites pas plusieurs tirages pour une même question : « oui, mais là, je ne m’étais pas concentrée »… Le Tarot s’adresse à vous, de la manière la plus proche de vous, si vous ne supportez pas la réponse, ne posez pas la question.

SAVOIR n’est pas chose facile.

Publié dans : Tarots | le 22 janvier, 2014 |Commentaires fermés

Maud Kristen

ACCORDEZ VOUS DE L’IMPORTANCE
Veillez sur vous même comme si vous étiez un trésor
au lieu de reprocher à votre Ange gardien
de ne pas vous tendre la main.
Pour l’entendre chaque jour un peu plus clairement, commencez par ne pas lui faire de peine…
Une part de vous même est sacrée, protégez là.
De vous même et de vos passions, pour commencer.
Fuyez ce qui vous rend dépendant, vous grise et vous aveugle.
Préférez ce qui vous grandit, vous nourrit, vous apporte de la joie ou vous rend votre innocence.
Ensuite, libérez vous des relations qui vous salissent vous affaiblissent, et vous épuisent.
Ne laissez personne jouer avec vous comme avec un objet en vous disant que vous gagnerez plus tard car vous avez déjà tout perdu dés lors que votre dignité est menacée…
Respecter la vie qui passe à travers vous,
comme une lumière, comme un ruisseau,
Célébrez là en devenant conscient de chaque seconde. Prenez soin d’elle…

 

https://www.facebook.com/pages/Maud-Kristen/45050003219

http://www.maudkristen.com/

Publié dans : Non classés | le 20 janvier, 2014 |Commentaires fermés

Naissance d’un blog

naissanceoracle

Publié dans : Non classés | le 19 janvier, 2014 |Pas de Commentaires »
123

Dieudohelp |
Lhistoire de l'affaire... |
DES CRIS DANS LE DESERT DES... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chleuheasy
| Entraide Maroc 2014
| Mouvementdessarrasins